]
Les quotidiens du 24 Jul 2014
[ Midi ]
[ Express ]
[ Moov ]
Home Politique Dossier Madagascar bois de rose: de l’Allemagne aux USA, descente du Fbi chez Gibson Guitar

Madagascar bois de rose: de l’Allemagne aux USA, descente du Fbi chez Gibson Guitar

Guitare Gibson modèle John Lennon, en bois de rose massif

Quoi qu’on dise et/ou écrive, le trafic illicite de bois de rose de Madagascar fait l’objet d’enquêtes sans relâches, au pays comme à l’extérieur. Pour innover, en ce début de l’an 2011, nous allons utiliser l’anglais et pour les informations et le malagasy pour un résumé succinct.

 

Federal agents from the U.S. Fish and Wildlife Service and local police today seized wood, guitars, computers and boxes of files from Gibson Guitar's Massman Road manufacturing facility. Sources say the Nashville-based guitar manufacturer is being investigated for violating the Lacey Act, a key piece of environmental law, for importing endangered species of rosewood from Madagascar.

Rosewood is widely used in the construction of guitars and sells for $5,000 per cubic meter, more than double the price of mahogany. The island nation off Africa's east coast is a key producer of the hardwood, the export of which has links to international criminal activity. A statement from Gibson released late Tuesday afternoon says the company is "fully co-operating" with the investigation.

"Gibson Guitar is fully cooperating with agents of the United States Fish & Wildlife Service as it pertains to an issue with harvested wood. Gibson is a chain of custody certified buyer who purchases wood from legal suppliers who are to follow all standards. Gibson Guitar Chairman and CEO [Henry Juszkiewicz] sits on the board of the Rainforest Alliance and takes the issue of certification very seriously. The company will continue to cooperate fully and assist our federal government with all inquiries and information," the company's statement said.

Sources tell NashvillePost.com Gibson was involved in a scheme that shipped the wood from Madagascar to Germany and then to the United States.

(Source: http://www.nashvillepost.com/)

RESUME TRADUIT EN MALGACHE

Hilatsaka ny fanamelohana amin’ilay raharaha Gibson Guitar eo am-pelatànan’ny mpitandro filaminana

Araka ny vaovao voaray avy any Nashville, Tennessee dia misy antontan-taratasy vaovao voarain’ny fitsarana hitarika fanamelohana (heloka bevava) an’ilay raharaha Gibson Guitar taorian’ny fidinan’ny mpitandro filaminana federaly an-tsehatra tamin’ny volana novambra 2009.  Fianianana an-tsoratra voarain’ny tompon’andraikitra ao amin’ny Sampan-draharaha momba ny Jono sy ny Biby ary ny Zava-maniry, izay misahana ny fanadihadiana no nahazoana izany an-tsipiriam-baovao izany.

Hazo avy aty Madagasikara no noraofin’ny mpitandro filaminana nandritra ny bemidina nataon’izy ireo tao amin’ilay orinasa mpanamboatra gitara Gibson Guitar.

Misy ny fitoriana ilay orinasa nanafatra tamin’ny fomba tsy ara-dalàna karazana hazo avy aty Madagasikara ka nandefa izany tany Alemana mba hahafahany mampiditra azy any Etazonia.

(Source: USA Embassy – Andranomena Antananarivo, 5th January, 2011)

Recueillis par Jeannot RAMAMBAZAFY

=========================================================

LA VERSION (en français) DU QUOTIDIEN L'EXPRESSE DE MADAGASCAR DU 6 JANVIER 2011

Soupçonné d'avoir trempé dans un trafic de bois de rose, la compagnie américaine Gibson Guitar encourt des poursuites pénales.

Le géant américain Gibson Guitar, internationalement renommé dans la production d'instruments de musique, notamment des guitares, se retrouve assis sur une poudrière. Mouillé dans une importation illicite de bois de rose en provenance de Madagascar, il encourt des poursuites pénales. Un aveu parvenu au bureau du service de la faune et de la flore à Nashville, ville située dans la vallée de Tennessee aux États-Unis, a été remis au tribunal la semaine passée.

Cette affaire de trafic de bois de rose, incriminant Gibson Guitar, a été portée au grand jour en novembre 2009, à l'issue d'une perquisition effectuée par des agents fédéraux dans les locaux de la compagnie à Nashville. Après avoir retrouvé la piste de cargaisons de bois de rose qui ont réussi à passer, en contrebande, le territoire malgache, et que la compagnie aurait fait transiter en Allemagne avant de les faire entrer aux États-Unis, les limiers du service de la faune et de la flore n'ont plus lâché le morceau. Les investigations ont abouti à une perquisition.

Au terme de fouilles systématiques, les agents fédéraux ont saisi des boîtes de guitare, des bois précieux et quelques documents, sans avoir réussi à remonter jusqu'à la tête de la filière.

Respect des normes

Le service de la faune et de la flore a agi en vertu de la loi de Lacey, qui soumet les entreprises américaines au respect des normes environnementales et des procédures douanières en vigueur.

Après la perquisition, les enquêtes ont patiné, faute de preuves suffisantes. Elles ont connu une avancée significative lorsque l'aveu a fait surface. Les autorités américaines ont récemment intensifié la surveillance douanière et l'inspection des produits forestiers provenant de Madagascar, pour endiguer tout commerce illégal. Jusqu'alors, la voie par laquelle ces cargaisons de bois de rose ont quitté la Grande île laisse rêveur.

Au début de l'affaire, la compagnie a fait savoir qu'elle allait coopérer pleinement avec le gouvernement fédéral. Dans la foulée, Gibson Guitar avait mis en avant qu'elle n'avait rien à se reprocher, du fait qu'elle a toujours veillé à ce que ses importations soient légales et certifiées.
Seth Andriamarohasina

Mis à jour ( Jeudi, 06 Janvier 2011 02:45 )  
Bannière

Madagate Affiche

 

Madagascar. Le Japon octroie 1,3 million USD à l'Unicef pour un projet sanitaire

 

« Hery Rajaonarimampianina : les 100 jours d’un homme de pouvoirs » Où trouver le livre ?

 

Madagasikara: Nodimandry Andriamatoa Rakotovao Andriatiana

 

Antananarivo: Coca Fun à l'Esca Antanimena

...

 

Madagascar: Bloco Malagasy en route pour le Brésil

   ...

 

Madagascar îles éparses : LE RAPPORT COINTAT 2010